Le nouveau bâtiment du boulevard de la Marquette trouve sa place sur les berges du canal du Midi, de la ville de Toulouse. Les plantations choisies sont principalement des essences indigènes ou sauvages, herbacées et arbustives. Ce choix permet d’affirmer la présence du corridor biologique, ainsi que de sensibiliser les habitants à une éco-gestion qui réintroduit dans l’espace public des essences sauvages et un mode d’entretien doux.
Les plantations viennent coloniser le parvis, aménager des pièces vertes ( le patio, la terrasse du restaurant d’entreprise), créer le jardin de pleine terre et la venelle, nouveau lien vers le jardin japonais. Sur l’ensemble du site, la structure du jardin est pensée sur différentes hauteurs pour favoriser la dissémination à la fois spontanée et contrôlée. Il est le refuge particulier des papillons, orthoptères et pollinisateurs. Sa composition allie des essences caduques à des essences persistantes, pour maintenir la structure du jardin en hiver.
Autour du bâtiment et dans ses moindres circonvolutions, les passants pourront voir une végétation foisonnante. Les plantations de l’escalier rappellent celles des berges du canal, celles du patio s’inspirent des sous-bois et enfin le jardin tire son imaginaire et ses essences des prairies.

Fiche Technique

Faire du bâti un support de biodiversité
Boulevard de la Marquette - Toulouse (31)
Qui Emma Blanc (paysagiste associée)
PPa (architectes mandataires) - Grontmij - Façade 2000 - Barbanel - Soconer - Execo
Pour BGA Transactions - Foncières de Régions
Quoi Jardins pour un immeuble de bureaux et son restaurant
Quand Depuis 2014
Combien 5 750 m²